DIY·Zéro déchet

Baume à lèvres « maison »

Tout d’abord, pour ce premier article de 2019, il me paraît incontournable de vous souhaiter à tous une très belle année, pleine de grandes joies et de petits bonheurs (ou de petites joies et de grands bonheurs d’ailleurs).

En ces premiers jours de janvier, et sous nos latitudes, ça pince sévèrement. Aussi, en pleine découverte des joies de la cosmétique maison, j’ai tenté une recette de baume à lèvres, histoires de protéger mes babines du froid.

J’ai préparé plusieurs pots, histoire de les glisser dans mes paniers de Noël. Du coup, j’ai testé 2 recettes, l’une avec de la cire d’abeilles, l’autre avec de la cire de soja.

Personnellement, j’ai préféré la cire de soja, inodore, car je trouve l’odeur de cire d’abeille très marquée et pas très agréable pour le coup. L’essentiel c’est d’utiliser ce que l’on a sous la main car la recette est simple et peut s’adapter facilement, en gros il faut un beurre végétale, une huile végétale et de la cire. On peut ajouter un conservateur pour garder le baume plus longtemps et des huiles essentielles.

J’ai d’ailleurs adapté une recette trouvée ICI où l’on peut trouver des variations, ma foi, très sympathique (le baume cacao !!!)

p_20181203_112359

Ingrédients :

Pour 1 petit pot de 10 ml

  • 5 g de beurre de karité
  • 5 g d’huile d’amande douce
  • 2 g de cire de soja (ou de cire d’abeille)
  • 2 gouttes de conservateur (vitamine E pour moi)
  • 2 gouttes d’huile essentielle au choix

 

Préparation :

Faire fondre au bain marrie le beurre et la cire. Quand tout est bien fondu, rajouter l’huile. Sortir du bain marrie et mélanger bien le tout.

Ajouter le conservateur et l’huile essentielle.

Verser le baume encore liquide dans le pot sans attendre, ça fige très vite !

Faire durcir une bonne heure au frais et voilà, vos lèvres sont parées pour l’hiver !

 

A savoir :

Concernant l’huile essentielle, j’ai testé lavande et menthe, parce que c’est ce qu’il me restait dans mes placards. La lavande c’est particulier sur la bouche, on a tendance à préférer les saveurs plus « gourmandes ». Ceci dit, faire attention au dosage des huiles essentielles, et s’assurer de pouvoir les avaler sans risque, les huiles essentielles de lavande et de menthe peuvent s’ingérer, mais ce n’est pas le cas de toutes!

Je n’ai pas encore testé le conditionnement en stick, je ferai une mise à jour si l’utilisation de ce type de contenant la nécessite (… pour les pas doués comme moi !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s